Declaration liminaire _mémorial thomas sankara français

CONFERENCE DE PRESSE

DECLARATION LIMINAIRE

JEUDI 25 aout 2016

CNPNZ

 

1-Contexte et origine du projet

L’action politique et le leadership de Thomas Sankara ont grandement marqué l’histoire du Burkina Faso et celle de l’Afrique toute entière.

Thomas Sankara a réussi en quatre  ans à mettre sur orbite le Burkina Faso.

Le projet de construction d’un mémorial Thomas Sankara est né de la volonté de fédérer plusieurs initiatives pour rendre visible le plan d’action de la révolution Burkinabé de 1983. En effet, plusieurs initiatives de création de centres culturels étaient en gestation, portées par de bonnes volontés qui souhaitaient créer des espaces spéciaux pour des activités culturelles, politiques et sociales qui permettent aux Burkinabé, aux hommes et femmes du monde entier, de revivre les œuvres de la période révolutionnaire de 1983 à 1987.

C’est dans ce contexte que le projet de mémorial constitue une initiative fédératrice, visant à mettre en commun toutes les idées, initiatives et moyens intellectuels, matériels, financiers etc., afin de voir naître enfin un espace digne du père de la révolution burkinabé.

Le projet, que nous  présentons aujourd’hui est porté par  des milliers d’héritiers de Thomas Sankara du Burkina Faso, d’Afrique et du monde entier.

Par exemple l’ancien Président Ghanéen Jerry John Rawlings a accepté d’être le président d’honneur du futur comité international.

En vue d’assurer une indépendance et une adhésion de la majorité des personnes qui se battent à travers le monde pour la diffusion de l’idéal, et des œuvres prônées par Thomas Sankara et la Révolution d’août, il a été convenu de créer un Comité International sur le projet de construction du mémorial Thomas Sankara. Ce comité aura pour mission de donner les grandes orientations du projet.

La présente conférence de presse vise donc à présenter le projet et informer l’opinion nationale et internationale de la tenue d’une première rencontre constitutive du Comité International le 02 octobre 2016.

2-Les enjeux du projet du Mémorial Thomas Sankara

La construction d’un mémorial Thomas Sankara comporte plusieurs enjeux déterminant pour l’histoire du Burkina Faso et celle de l’Afrique :

  • dépasser les clivages politiques et partisans pour valoriser et porter à la connaissance du public les œuvres et chantiers réalisées sous la révolution au bénéfice des générations présentes et futures.
  • rendre populaire et accessible au grand public le projet politique de Thomas Sankara et de ses camarades révolutionnaires en terme de courage politique et d’audace dans la réalisation des défis d’un développement centré sur les ressources propres du pays.

 

3-Les objectifs du projet

Le principal objectif du projet est de construire un mémorial dans un endroit spécifique qui rassemble l’ensemble du plan d’action politique de la révolution :

Le projet vise à :

  • Mobiliser les ressources (financières, matérielles, documentaires etc,) pour la construction du mémorial
  • Construire un espace dans lequel on retrouve l’ensemble des grands chantiers innovants ouverts par la révolution : (Tisserands de faso dan Fani, circuit cycliste, espace vert , terrain pour le sport de masse etc.)
  • Construire un espace multimédias (musée virtuel, salle de conférence, salle de spectacle, salle de cinéma, bibliothèque, médiathèque)
  • Identifier les sites historiques en lien avec la révolution et la vie de Thomas Sankara qui pourraient constituer un circuit touristique pour les burkinabé et les visiteurs
  • Construire un mausolée.

 

4-Activités et phases de mise en œuvre 

PHASES ACTIVITES PRINCIPALES
Phase 1 1-Installation des comités,  élaboration d’outils de communication et finalisation du dossier du projet

·         Réunion de lancement du projet

·         Symposium universitaire à Ouaga

·         Concert musical à Ouaga

·         Conception de support de communication en plusieurs langues

·         réunions bi-annuelles du comité international (02octobre et 21 décembre)

Phase 2 2-Mobilisation des ressources (financières, documentaires, repérages des sites historiques)  et montage du dossier architectural du/des sites

·         Campagnes internationales de mobilisation des financements ( crowdfunding)

·         Campagnes internationales de mobilisation des ressources documentaires

·         Désignation d’un gestionnaire de fonds indépendant du comité international

·         étude de rentabilité

·         Identification des sites pour la construction

·         Lancement d’un concours architectural

 

Phase 3 3-Construction du mémorial

·         Appel d’offre international

·         Lancement de la construction du mémorial

·         Suivi des travaux de construction

·         Réception des ouvrages

 

Phase 4 4-Gestion opérationnelle  

·         Rédaction d’un cahier de charges de la gestion du mémorial

·         Mise en place d’un commissariat de gestion

·         Recrutement du personnel de gestion

·         Mise en place d’un conseil d’administration

·         Dissolution du comité international

 

 

Réception des ouvrages prévue en janvier 2018, à valider par le comité international.

 

5-Le comité international

  • Missions du comité

Le comité international est composé de personnalités indépendantes et engagées dans la promotion de l’héritage de Thomas Sankara.

Les membres accordent bénévolement leur temps et leurs moyens pour l’aboutissement du projet du mémorial. Le comité se dote d’un cahier de charges. Il est autonome et indépendant.

Les missions du Comité International sont:

  • Fixer les grandes orientations sur la conduite du projet
  • Superviser les actions d’un organe d’exécution à Ouagadougou
  • Rechercher et valider les sites touristiques
  • Valider les résultats du  concours architectural et l’attribution de la construction du mémorial sur appel d’offre.
  • Assurer la crédibilité, l’indépendance et l’aboutissement du projet dans les meilleurs délais
  • Organiser des campagnes de mobilisations des ressources financières et documentaires
  • Etre l’interface entre tous les donateurs et le gestionnaire des fonds

 

6 – Le lancement du projet le 02 octobre 2016.

Une assemblée générale qui désignera les membres du comité international se tiendra le 2 octobre 2016 en référence à la date du DOP (discours d’orientation politique)

Le lancement du projet se fera à travers 4 activités essentielles :

– Une réunion officielle du comité international (huit clos)

– Une cérémonie de lancement officiel du projet (grand public)

– Un symposium rassemblant des jeunes venus du Burkina, d’Afrique et d’ailleurs.

– Un concert  artistique